Trouve ton métier

Responsable de maintenance industrielle pour la production automobile

Autres appellations : Responsable de la maintenance des équipements industriels pour la production automobile

Description

Le responsable de la maintenance industrielle pour la production automobile définit la politique maintenance de l’entreprise et organise les activités du service maintenance. Il anime les équipes d’intervention, participe aux actions qualité, à la sécurité et à la protection de l’environnement. Il est impliqué dans les activités de conception, de mise en œuvre de nouveaux équipements et de leur évolution, en relation directe avec le développement de l’entreprise et de ses produits.

Missions principales

Le responsable de la maintenance industrielle pour la production automobile est chargé de : - Élaborer, le pilotage, le contrôle et le suivi de la politique et des moyens de maintenance. - Animer et encadrer les équipes d’intervention (techniciens et opérateurs de maintenance). - Organiser et suivre les activités de maintenance. - Rechercher toutes les solutions pour améliorer la disponibilité des moyens et leur fiabilité. - Intégrer de nouveaux équipements dans le dispositif de production. - Rechercher la mise en sécurité optimum des personnes et des biens. - Suivre et valider la mise à jour de toutes les informations relatives au service maintenance (utilisation de logiciels). - Participer à des réunions avec l’équipe de direction.

Compétences requises

Savoir

- La politique de maintenance d’une entreprise, sa définition, et sa mise en œuvre. - Organisation d’un service maintenance, gestion des fonctions et des tâches, matériels et équipements nécessaires. - Caractéristiques des types de maintenance. - Place et fonctions du service maintenance dans l’entreprise, exigences et responsabilités. - Organisation du système de production pour améliorer la maintenabilité des équipements. - Critères de fiabilité, de sûreté de fonctionnement, de maintenabilité. - Analyse économique et financière ; Coûts des immobilisations et impact sur la productivité. - Statistiques appliquées. - Législation relative à la sécurité et à l’hygiène dans l’entreprise. - Techniques de maîtrise des risques. - Principes de mise en sécurité des personnes et des biens en fonction du type d’interventions. - Maintenance et sécurité. - Maintenance, qualité, et productivité. - Maîtrise du Français et de l’Anglais. - Notions sur les procédés de production de l’entreprise - Notions sur l’architecture et les modes de fonctionnement des machines et équipements.

Savoir-faire

Procédures

- Procédures d’identification des risques. - Procédures de maintenance. - Procédures de planification et de gestion. - Procédures de mise en sécurité des personnes et des biens. - Procédures d’audit.

Activités

- Analyser la structure, inventorier et répertorier les moyens de production de l’entreprise. - Définir et élaborer la politique de maintenance de l’entreprise. - Organiser le service de maintenance. - Planifier et gérer les activités. - Participer au recrutement de personnel de maintenance, définir des tests. - Mettre en place des systèmes, progiciels permettant de gérer la maintenance dans l’entreprise. - Définir et rédiger des projets d’organisation permettant d’améliorer la maintenance, la sûreté de fonctionnement et la fiabilité du système de production. - Animer les équipes de maintenance (Techniciens, Opérateurs) - Participer à des réunions avec la direction et rédiger des notes de synthèse sur le fonctionnement du service maintenance. - Participer à des AMDEC « Processus » - Animer des réunions d’information et de formation du personnel, sur l’organisation et le fonctionnement du service. - Exploiter des logiciels de GMAO (gestion de maintenance assistée par ordinateur). - Conduire un audit interne du service « Maintenance »

- Formuler des projets d’organisation du service permettant d’améliorer son efficacité. - Anticiper des risques pour les personnes et les biens. - Formuler des avis sur le recrutement de personnel en maintenance.

Savoir-être

Fortes capacités de travail en équipe et de communication. Capacités de « management », et d’animation. Capacités d’analyse et de synthèse. Capacités d’organisation, de rigueur. Très respectueux des procédures et protocoles, exemplarité. Un souci d'efficience, et une importante conscience professionnelle.

Évolution professionnelle

Le responsable de la maintenance des équipements industriels de la production automobile peut évoluer vers un poste de directeur de production.

Présentation

Le responsable de la maintenance des équipements industriels pour la production automobile joue un rôle essentiel dans l’entreprise, au même titre que le responsable qualité, il est garant de la fiabilité et de la disponibilité des machines et équipements, ainsi que de la sécurité des personnes et des biens. Dans les petites entreprises, il assure la fonction du technicien de maintenance et gère une équipe d’opérateurs. Il participe aux actions qualité, à la sécurité, à la protection de l’environnement et à la conception des produits et des équipements.

Lieu d'exercice

Le responsable de la maintenance des équipements industriels pour la production automobile exerce son activité dans des entreprises de toutes tailles, au sein du service maintenance et principalement dans le bureau du service maintenance

Conditions d'exercice

Le responsable de la maintenance des équipements industriels pour la production automobile exerce son activité en autonomie et relation avec différents services et intervenants : production, méthodes, études, achats, clients, sous traitants, organismes certificateurs.. Ses activités peuvent exiger des déplacements et être soumises à des astreintes : jours fériés, travail de nuit… Il est exposé à du stress lié aux exigences de productivité. Le port d’équipement de protection est requis dans ses déplacements dans les ateliers.

Description

Cet emploi est accessible avec niveau Bac+ 3 ou Bac + 4 en maintenance industrielle, voire un diplôme d’ingénieur. Il est également accessible à des titulaires d’un BAC +2 ayant une expérience professionnelle en qualité de technicien en maintenance industrielle de plusieurs années. Une formation complémentaire de 3 à 6 mois doit être envisagée afin de prendre en compte les spécificités de l’entreprise et les exigences auxquelles doivent faire face les équipementiers pour l’automobile. Des habilitations (électriques) peuvent être requises.

Où suivre cette formation

Close