Trouve ton métier

Opérateur en maintenance industrielle pour la production automobile

Autres appellations : Opérateur en maintenance industrielle pour la production automobile

Description

L’opérateur en « maintenance industrielle pour la production automobile » exerce ses activités de maintenance sur tout ou partie d’équipements industriels pluri-technologiques automatisés ou mécanisés, comportant des fonctions mécaniques, électriques, hydrauliques et/ou pneumatiques, électroniques. Il intervient à partir d’un ordre de service et/ou d’instructions données par le technicien ou le responsable maintenance. Il conduit toutes les opérations d’intervention, du pré diagnostic, jusqu’à la remise en état et vérification du fonctionnement.

Missions principales

L’Opérateur en maintenance industrielle pour la production automobile conduit les activités suivantes : - Pré diagnostiquer un dysfonctionnement. - Effectuer des mesures et des contrôles. - Préparer son intervention, choisir la procédure d’intervention et les outils ou/et équipements nécessaires.. - Remplacer et /ou réparer des organes ou composants mécaniques, hydrauliques, … . - Réaliser des opérations de maintenance de niveau 2 à 3, à caractère préventif, systématique ou conditionnelle. - Identifier des améliorations possibles sur le système ou la machine pour obtenir une meilleure fiabilité. - Alerter la hiérarchie sur les anomalies constatées. - Rendre compte de l’intervention et des suites éventuelles à donner.

Compétences requises

Savoir

- Analyse fonctionnelle des systèmes, outils et méthodes d’analyse. - Méthodes d’analyse et de résolution de problèmes. - Bases d’électrotechnique, de pneumatique, hydraulique, mécanique, électronique. - Chaîne d’énergie, chaîne d’information. - Exploitation d’appareils de mesure ou/et contrôle. - Décodage des schémas et des circuits correspondants, rôle des différents composants. - Décodage de représentations de systèmes ou machines, sous formes conventionnelles ou numériques. - Architecture fonctionnelle et matérielle des systèmes. - Architecture d’un système automatisé. - Chaîne d’énergie et chaîne d’informations. - Bases d’automatismes (GRAFCET, modes marche et arrêt, ...) - Systèmes de commande des systèmes, dialogue homme/machine. - Décodage de documents techniques en anglais. - Outils et méthodes d’intervention, diagrammes de montage et remontage - L’entreprise de production pour l’automobile, exigences et contraintes. - Les risques professionnels, législation.

Savoir-faire

Procédures

- Procédures de démontage et de remontage. - Procédures de mise en œuvre des techniques de maintenance - Procédures de mise en place de dispositifs de sécurité.

Activités

- Diagnostiquer l’origine d’un dysfonctionnement, d’un défaut. - Utiliser des appareils de mesure, électrique, mécanique,… - Démonter et remonter des composants en respectant les procédures. - Réaliser des opérations de maintenance de niveau 2 et 3 à caractère préventif, systématique ou conditionnelle, - Réaliser des opérations de maintenance corrective. - Monter, reconnecter, mettre en œuvre un composant. - Réparer un composant mécanique, électrique, pneumatique, hydraulique. - Vérifier le fonctionnement d’un ensemble ou sous ensemble réparé. - Identifier des risques de manque de fiabilité, de sûreté de fonctionnement.

- Identifier rapidement une cause de non fonctionnement. - Anticiper un risque de non fonctionnement (Bruit, chaleur, anormal...).

Savoir-être

Réactivité. Organisation et méthode. Respect rigoureux des procédures d’intervention. Capacités d’analyse et de synthèse. Capacités d’échange et de communication avec les autres. Conscience professionnelle et sens des responsabilités.

Évolution professionnelle

Accès à un poste de technicien en maintenance.

Présentation

L’opérateur en maintenance industrielle de la production automobile exerce ses activités au sein des unités de production mécanisées ou automatisées, afin de les maintenir en état de bon fonctionnement. Il réalise des pré-diagnostics sur des équipements simples. L’opérateur en maintenance industrielle intervient, sous le contrôle d’un technicien ou d’un responsable, sur tout ou partie d’équipements industriels de systèmes ou machines de production. Ses activités sont toujours planifiées et supervisées. Selon la nature des entreprises et des équipements mis en œuvre, l’opérateur en maintenance industrielle peut être spécialisé ou polyvalent. Des habilitations (électriques) peuvent être requises.

Lieu d'exercice

L’opérateur en maintenance industrielle de la production automobile exerce ses activités dans des entreprises de tailles variables (30 à 3000 salariés), réalisant des produits dans des domaines très variés, production de câbles et de faisceaux, de produits en matériaux plastiques, composites, caoutchouc, de pièces mécaniques, etc.

Conditions d'exercice

L’opérateur en maintenance industrielle de la production automobile exerce ses activités sous la responsabilité du technicien. Il travaille généralement debout, au sol ou en hauteur. Il peut être amené à utiliser des moyens de manutention et à soulever des charges. Ses activités peuvent exiger des déplacements et être soumises à des astreintes : jours fériés, travail de nuit, travail en 3*8... Ses activités sont toujours planifiées et supervisées. Son autonomie est liée aux instructions données par le technicien.

Description

Le métier est accessible avec un niveau d’ouvrier qualifié (CQP (ou équivalent) spécialisés dans le domaine industriel (mécanique, électrotechnique,….) ou d’un diplôme de technicien en maintenance industrielle. Le métier est également accessible à des opérateurs de production possédant une expérience professionnelle significative. Une formation complémentaire est toujours nécessaire afin d’une part, appréhender les spécificités des systèmes ou machines, sur lesquels il sera amené à intervenir et d’autre part de prendre en compte les particularités de la production pour l’automobile. L’opérateur en maintenance industrielle de la production automobile est placé en général sous la responsabilité d’un tuteur pendant une durée variant de 4 mois à 1 an selon les spécialités. Des habilitations (électriques) peuvent être requises.

Où suivre cette formation

Close