Trouve ton métier

Technicien CAO d’équipements industriels

Autres appellations : Technicien CAO d’équipements industriels

Description

Le Technicien CAO d’équipements industriels, conçoit, (à l’aide d’un logiciel de CAO, de modules spécialisés et de bases de données numériques) et réalise des machines spéciales souvent automatisées, destinées à la production de composants ou sous ensembles pour l’automobile. Spécialiste en automatismes industriels, concepteur et réalisateur de la machine spéciale automatisée, il en assure également la mise au point. Dans le cadre de la réalisation de la structure de la machine (profilés assemblés, usinés et mecano-soudés) il peut être à mettre en œuvre de petites machines ou équipements d’usinage, de soudure, … .

Missions principales

Le Technicien CAO d’équipements industriels doit : - Analyser le cahier des charges fonctionnel défini par le donneur d’ordre. - Organiser le projet. - Rechercher des solutions techniques. - Réaliser les différents plans, notes de calculs, notices techniques, nomenclatures … . - Concevoir la partie opérative du système automatisé. - Concevoir la partie commande du système automatisé. - Réaliser, intégrer, tester, valider - Élaborer tout ou partie du dossier relatif à un système industriel. - Gérer l’exploitation d’un système industriel.

Compétences requises

Savoir

- Caractéristiques de la démarche de projet industriel. - Comportement des systèmes, calculs et dimensionnement en exploitant les connaissances de base de mécanique ou d’électrotechnique. - Mécanique (Rdm, cinématique, dynamique). - Caractéristiques des structures des ma-chines, profilés assemblés, soudés, … -Physique appliquée, notamment dans le cadre du choix de capteurs. - Électrotechnique, choix d’une motorisation. -L’entreprise, organisation, exigences et contraintes des équipementiers notamment par rapport aux constructeurs d’automobiles. - Architecture d’un système automatisé. Partie opérative, partie commande, dialogue homme/Machine. - L’analyse fonctionnelle et matérielle, outils et méthodes. Données d’entrées, de sortie - Outils de description temporelle du fonctionnement d’un système. GRAFCET, GEMMA. - Systèmes de commande et de traitement de l’information. Automates programmables industriels (API, …..), principes et conditions d’utilisation. Réseaux de communication. - Typologie, caractéristiques de capteurs - Typologie, caractéristiques des actionneurs (Électriques, pneumatiques, hydrauliques). - Les circuits : Chaîne d’action, chaîne de commande, chaîne d’information. - Les systèmes d’alimentation, d’amenage et d’évacuation (Bols vibrants, distributeurs, robots,…).

Savoir-faire

Procédures

- Méthodes de construction en CAO. - Procédures liées à la démarche de projet. - Procédures de programmation d’un API - Procédures de gestion des modes de marche et d’arrêt (GEMMA). - Méthodes de description fonctionnelle et temporelle des systèmes. - Procédures de prévention des risques professionnels (hygiène, sécurité).

Activités

- Décoder un cahier des charges relatif à la réalisation d’un système automatisé. - Collecter des données. - Réaliser des dessins, des schémas, des croquis à main levée. - Définir un avant projet rapide de machine et en estimer le coût. - Conduire un projet industriel. - Réaliser des études de comportement (calculs mécaniques par exemple). - Exploiter une configuration informatique avec des logiciels et bases de données en conception. (CAO, BD). -Choisir des composants et constituants (Vérins, capteurs, motorisation, dispositifs d’alimentation et d’évacuation, …). - Définir l’architecture de la machine automatisée, choisir les éléments de la structure. - Définir une chaîne de commande et de pilotage de la machine. - Programmer un automate (API), un système de commande numérique dédié. - Effectuer ou/et participer à de petites opérations d’usinage, de soudure, d’assemblage - Régler, mettre au point un système automatisé. -Travailler en équipe de projet. -Communiquer, notamment dans le cadre d’une revue de projet.

-Estimer la rentabilité d’un projet d’automatisation. (Investissements et les retours sur investissements). - Choisir des composants constituants,… dans un souci d’efficience. - Enrichir des bases de données

Savoir-être

Créativité. Esprit d’initiative et réactivité. Autonomie et sens aigu des responsabilités. Rigueur et méthode. Être à l’écoute des autres. Capacités à travailler en équipe. Esprit curieux.

Évolution professionnelle

Le technicien CAO d’équipements industriels peut évoluer vers des responsabilités de chef de projet en conception de produits industriels ou d’Ingénieur d’études.

Présentation

Le technicien en CAO d’équipements industriels exerce un métier qui implique une forte polyvalence au niveau de ses compétences (Concepteur, usineur/soudeur/assembleur, automaticien, régleur) et la maîtrise de logiciels spécialisés. Supervisé par un responsable de projet, ou un responsable bureau d’études, il conduit cependant ses activités en toute autonomie, des revues de projet étant prévues tout au long du développement de l’étude. L’emploi est un métier valorisant exercé en équipe au sein d’ilots comprenant des ordinateurs constituant des espaces numériques de travail, au calme, dans des bureaux d’étude.

Lieu d'exercice

Le Technicien CAO d’équipements industriels travaille dans un bureau d’études industrielles associé à un atelier de réalisation de produits unitaires (de type prototype).

Conditions d'exercice

L’activité est conduite en autonomie mais supervisée. Les ambiances de travail sont généralement très agréables (Calme, bon éclairage, climatisation fréquente, …). Contrairement au travail sur tables à dessins qui s’exécute debout, les activités du technicien en CAO nécessitent une position assise devant des postes informatiques. Les horaires sont généralement réguliers

Description

Cet emploi est accessible à partir d’un niveau Bac +2 spécialisé en fabrication mécanique et en automatismes industriels, qui maitrise un logiciel de CAO. Il est aussi accessible avec un niveau Bac+2 mécanique, électrotechnique ou encore à un agent bureau d’études CAO, ayant suivis une formation spécialisée d’une année en conception et réalisation de systèmes automatisés. Dans tous les cas, une formation (de 3 à 6 mois) sur les techniques de commande des machines ainsi que sur les spécificités de la production automobile, complétera la spécialisation. Niveau 3 : Bac + 2 à finalité professionnelle.

Où suivre cette formation

Close