Trouve ton métier

Chargé de la valorisation de la recherche

Autres appellations : Responsable cellule de valorisation / Consultant en valorisation de la recherche / Responsable des partenariats de rechrche

56

Secteur (s)

picto

Références

Ces informations ne sont pas issues de l’administration marocaine.
Voir les liens ci-dessous :

cadres.apec.fr

Description

Le chargé de valorisation de la recherche favorise et négocie les conditions
de collaboration entre des laboratoires publics ou privés et d’autres acteurs de la recherche. Il étudie les travaux de production d’un laboratoire de recherche ou d’une entreprise, identifie des partenaires stratégiques et met en place des accords de collaboration et de valorisation de la recherche.

Missions principales

Missions principales :
– Communiquer régulièrement avec le client ;
– Apporter son expertise technique dans la production et validation des modèles ;
– Anticiper les besoins du client.
Pour le management interne des projets, il sera alors chargé de :
– Suivre l’implémentation des différentes phases
du projet et leur réalisation dans le temps ;
– Apporter son expertise technique sur l’avancée
des projets aux différents services de la société ;
– Valider les résultats techniques, les cahiers des
charges ;
– Assurer un reporting régulier auprès de ses
supérieurs ;
– Proposer/optimiser le fonctionnement et les
procédures.

Compétences requises

Savoir

- Connaissance en gestion budgétaire,
- Connaissance des marchés publics et de
leur réglementation,

Savoir-faire

Procédures

- Maîtrise de l’évolution de la réglementation environnementale.

Activités

- Compréhension du fonctionnement d’un site industriel.

Savoir-être

- Expertise et culture générale scientifique.
- Capacité à l’animation transversale de projets,
- Ouverture européenne et internationale,
- Qualités d’encadrement et de coordination,
- Culture économique,
- Polyvalence technologique.

Présentation

- Dans les industries de l’environnement et de l’énergie,
- Dans les bureaux d’études,
- Dans les grandes entreprises du secteur privé (informatique, technologies de l’information santé, chimie, aéronautique, automobile, énergie, cosmétiques, agroalimentaire…),
- Dans les PME /PMI ayant placé la recherche et l’innovation au coeur de leur activité,
- Chez les prestataires de service, les cabinets conseils.
- Dans les grands groupes du secteur industriel et éco-industriel.
- Dans les sociétés d’ingénierie.
- Dans les organismes publics de recherche.
- Dans les organismes de contrôle et de certification.
- Dans les administrations et collectivités territoriales.
- Dans les associations et ONG.

Description

Ingénieur avec expérience souhaitée minimum de 3 ans dans une société de service ; ou doctorat plus post-doctorat avec une expérience dans le génotypage des modèles de recherche génétiquement modifiés

Où suivre cette formation

Close