Trouve ton métier

Technicien en maintenance des systèmes industriels de la production automobile

Autres appellations : Technicien en maintenance des systèmes industriels de la production automobile

Description

Le « technicien de maintenance des systèmes industriels de la production automobile » assure la fiabilité et la sûreté de fonctionnement des équipements de production. Il intervient, seul ou en équipe au sein de l’entreprise, en maintenance préventive sur tous les équipements et les outillages selon des procédures établies et en maintenance corrective à la demande du responsable de la maintenance. Il participe également à l’amélioration des équipements pour en augmenter la fiabilité et la productivité. Il doit conduire ses activités dans un souci d’efficience et d’obtention de marges de progrès exigées dans la production automobile chez les équipementiers.

Missions principales

- Préparer l’intervention sur l’équipement de production. - Réaliser les opérations de la maintenance préventive. - Diagnostiquer les pannes. - Effectuer une intervention en maintenance corrective. Remplacer un composant – Réparer un composant. - Participer à la remise en service de l’équipement dépanné. - Remettre en état des sous-ensembles industriels. - Rendre compte. Documenter l’intervention. - Mettre à jour les documents de la maintenance. - Proposer des améliorations, des modifications. - Participer à la mise en service de nouveaux équipements - Dialoguer, transmettre des informations.

Compétences requises

Savoir

- Analyse fonctionnelle et structurelle des systèmes, outils et méthodes. - Les systèmes mécaniques et leur comportement : cinématique dynamique, énergétique. Les constituants des chaines cinématiques. - Les composants mécaniques, hydrauliques, pneumatiques. - Outils de description du fonctionnement des systèmes automatisés. - Modes de marche et d’arrêt d’un système automatisé. - Les systèmes automatisés et leur comportement : description et principe : chaîne d’action et chaîne d’information, chaîne d’énergie. - Systèmes de commande programmables (API). - Circuits électriques, hydrauliques, pneumatiques : fonctions des constituants, caractéristiques des actionneurs. - Outils et méthodes d’intervention, diagrammes de montage et remontage. - Fiabilité, sûreté de fonctionnement, - Types de maintenance. - Décodage de schémas et de dessins. - L’entreprise et son organisation. - Règles de sécurité et d’hygiène, risques. - Anglais technique.

Savoir-faire

Procédures

- Procédures d’utilisation des appareils de mesure. - Procédures d’installation et de réglage. - Protocoles de mise en sécurité d’un équipement avant intervention. - Procédures et outils de description de démontage et montage.

Activités

- Utiliser des appareils de mesure, électrique, mécanique, … . - Exploiter des techniques d’analyse et de résolution de problèmes. - Diagnostiquer l’origine d’un dysfonctionnement, d’un défaut. - Démonter et remonter des composants en respectant les procédures. - Réaliser des opérations de maintenance corrective. - Mettre en sécurité une machine, un système. - Monter, reconnecter, mettre en œuvre un composant. - Réparer un composant mécanique, électrique, pneumatique, hydraulique. - Identifier des risques de manque de fiabilité, de sûreté de fonctionnement. - Assurer le suivi des interventions de maintenance. - Régler, mettre au point un système ou un équipement.

- Anticiper un risque de non fonctionnement (Bruit, chaleur, autres problèmes anormaux). - Diagnostiquer très rapidement l’origine d’un dysfonctionnement. - Estimer la faisabilité, les risques liés à une intervention et le coût.

Savoir-être

Organisation et méthode. Respect rigoureux des procédures d’intervention. Capacités d’analyse et de synthèse. Capacités d’échanges et de communication avec les autres. Conscience professionnelle et sens des responsabilités. Réactivité.

Évolution professionnelle

Les machines et équipements de production sont des systèmes associant des technologies de plus en plus imbriquées. Les commandes intègrent des technologies de l’information et de l’électronique. Pour appréhender ces systèmes pluri-technologiques, il est indispensable de faire appel à des techniciens polyvalents maîtrisant ces technologies. L’approche globale des systèmes de production peut faciliter son accès à la fonction de responsable maintenance.

Présentation

L’emploi est exercé dans des entreprises de production automobile, de toutes tailles. Il s’agit d’entreprises soumises à des contraintes de productivité, dans des conditions de qualités spécifiques à l’automobile et économiques sévères. Le service maintenance dont fait partie le technicien, assure une fonction « clé » afin de répondre à ces contraintes. Le Technicien en « Maintenance des systèmes industriels pour la production automobile » est placé sous la responsabilité hiérarchique d’un responsable de maintenance. Les activités sont très variées et la polyvalence des techniciens est de plus en plus recherchée (Électrotechnique, hydraulique, mécanique). Des habilitations (électriques) sont également requises.

Lieu d'exercice

Tous les ateliers de production d’équipements automobiles

Conditions d'exercice

Les activités peuvent exiger des déplacements et être soumises à des astreintes : jours fériés, travail de nuit, travail en 3*8....,etc. Le respect des règles de mise en sécurité est impérieux (protection des personnes et des biens). L’activité est conduite souvent debout, au sol ou en hauteur, avec des déplacements fréquents autour des équipements. Il peut être amené à soulever des charges et à utiliser des matériels de manutention.

Description

Cet emploi est accessible avec une qualification de « Technicien » spécialisé en maintenance industrielle. Il est également accessible avec un niveau de Bac +2 de type industriel (Électrotechnique, mécanique, électronique). Il est aussi accessible, en promotion interne, à des opérateurs expérimentés qui maitrisent les équipements et leur fonctionnement et qui sont capables d’esprit d’analyse et de synthèse. Dans tous les cas une formation complémentaire (de 3 à 6 mois selon l’origine du postulant) est nécessaire afin d’une part, appréhender les spécificités des machines et équipements de l’entreprise (ex : presses d’injection, machines d’usinage, …), d’autre part de prendre en compte les exigences liées à la culture automobile. Des habilitations électriques peuvent être requises.

Où suivre cette formation

Close